Christophe et Rutas de Bolivia (BOLIVIE)

Rencontre avec Christophe Moris, créateur de « Rutas de Bolivia » à Sucre (Bolivie) le 04/08/2008  

Sur les routes de Bolivie 

C’est à Sucre, dans les hauteurs de la Cordillère Bolivienne, que nous avons pu rencontrer Christophe, créateur de « Rutas de Bolivia », spécialiste du tourisme en Bolivie.  

Nom : Moris  

Prénom : Christophe  

Age : 30 ans  

Entreprise : Rutas de Bolivia  D

ate de création : Octobre 2006  

Nombre d’employés : 15 

p1070944.jpg 

De la Bourgogne à la Bolivie  

D’origine bourguignonne, Christophe grandit en région parisienne où il effectue ses études. Deug, Licence et Maîtrise de Lettres Modernes et d’Ethnologie avant un DEA « Français Langue étrangère » à La Sorbonne. Christophe, avec le soutien de certains professeurs, décide de partir réaliser son DEA au Pérou. C’est l’occasion pour lui de créer sa première entreprise en même temps que ses études, une école de langue à Arequipa. Retour en France au bout de 2 ans avec une certaine lassitude du pays mais une expérience très enrichissante. Avec un parcours international et diverses expériences en Espagne, Suisse, Mexique ou Guatemala, le CV de Christophe retient l’attention du réseau des Alliances Françaises qui lui propose de prendre la direction de l’Alliance Française de Sucre en Bolivie dans le cadre d’un V.I.A. ( Volontariat International en Administration ). Le projet emballe Christophe qui s’envole pour la Bolivie à l’âge de 26 ans. Deux années riches en responsabilités pour Christophe qui gère une dizaine de professeurs ainsi que trois employés administratifs. La fin du contrat et la rencontre avec une bolivienne favorisera une implantation définitive à Sucre et Christophe décide alors de créer sa propre entreprise dans le domaine du tourisme en octobre 2006. Sa connaissance de nombreuses langues étrangères ainsi que son caractère peu enclin à devenir employé lui facilitent la tâche pour sa deuxième création d’entreprise.  

La naissance de « Rutas de Bolivia »   Avec 2 000 euros en poche et une Nissan Patrol de 1979, Christophe décide de créer sa propre entreprise de tourisme afin de faire partager au grand public sa connaissance et son attachement à la Bolivie. Deux années plus tard, les documents administratifs sont enfin en règle et le business de Christophe prend forme petit à petit. Christophe continue de faire grandir son entreprise. « Rutas de Bolivia » réalise un chiffre d’affaires annuel d’envrion 20 000 USD et emploie une dizaine de chauffeurs ainsi que 5 guides.  La clientèle de Rutas de Bolivia est à 90 % francaise et fonctionne majoritairement grâce au bouche a oreille. Cependant, l’entreprise prend petit a petit de l’ampleur en devenant le prestataire de services d`agences plus importantes en Bolivie et en Europe. Grâce à « Rutas de Bolivia », Christophe fait découvrir à ses clients des facettes peu connues de la Bolivie en s’adaptant a l’exigeance (bien connue…) de la clientèle française… 

 p1070941.jpgp1070937.jpgp1070936.jpg Quelle stratégie pour Rutas de Bolivia ?  

Christophe continue de développer son activité à Sucre en proposant d’ores-et-déjà des chambres d’hôtes dans sa charmante villa en plein centre ville.  Mais son rêve reste de développer ses activités touristiques sur  tout le continent sud-américain, en commençant par créer « Rutas de Argentina », pourquoi pas à Mendoza en Argentine ?  La vie d’un entrepreneur bolivien…  Christophe, à la suite de son mariage, a pu acquérir la nationnalité bolivienne. Cette acquisition lui a facilité la tâche même si la création d’entreprise en Bolivie est un véritable parcours du combattant. Sa nouvelle vie d’entrepreneur est stressante notamment durant la pleine saison touristique en juillet et août mais Christophe aime son métier. La vie professionnelle empiète souvent sur la vie privée mais aujourd’hui, et notamment a cause d’une mauvaise experience passée, notre créateur a su detaché sa famille de son activité.

France / Bolivie  Deux pays à l’opposé l’un de l’autre : voici la vision de Christophe.   D’un côté, la Bolivie, pays instable où la corruption fait la loi et où les problèmes politiques empêchent le développement du pays. C’est une véritable anarchie au sein du pays meme si il reste de nombreuses opportunités comme dans tous les pays en voie de développement. Il existe un vide juridique énorme qui apporte une certaine liberté à tous les entrepreneurs même si elle peut être à double tranchant!  De l’autre côté, la France, pays bien trop cadré au gout de Christophe. Il y garde tout de même de nombreux liens familiaux et amicaux mais un retour à plus ou moins long terme est totalement inenvisageable…   

Bilan et conseils   Christophe qualifie lui-même ses débuts comme prometteurs. La finalité de son entreprise est simple : pouvoir faire vivre sa famille et être indépendant. Très fier de ses enfants et de sa famille, Christophe vit une vie paisible a Sucre et n’a toujours pas connu de véritables échecs depuis son installation en Bolivie. N’hésitez pas suivre ses conseils si vous souhaitez vous installer en Bolivie. : ne pas avoir froid aux yeux, avoir une bonne connaissance du pays et un petit brin de folie…  

Copyright Roulez Jeunesse – Août 2008  

8 réponses à “Christophe et Rutas de Bolivia (BOLIVIE)”

  1. 3 09 2008
    Rigaud (17:31:49) :

    c mon pote!

  2. 23 10 2008
    biman (17:54:03) :

    salut,

    j aimerais importer des meubles d interieur de bolivie vers l Algerie,
    as tu une idée de la qualité du travail des boliviens?
    Merci
    biman

  3. 5 09 2009
    Roser (14:21:42) :

    Effectivement tout semble brillant dans ta carrière. Cela donne envie de réussite, de voyage et de mariage¡
    J’aimerai connaître le pourquoi de ta lassitude du Pérou, si tu as rencontré des difficultés ou bien… Qu’est-ce qu’est devenue cette école des langues?
    Autre commentaire… un pays démocrate est si dur à trouver même ici en Europe, il n’y a pas besoin d’aller si loin pour voir le vide juridique, le manque des respects des droits de l’homme…

  4. 1 12 2009
    vigliano (20:14:09) :

    salut !

    Bonjour à Christophe qui nous a dépannés alors que nous étions coincés lors d’un « bloqueo » dans les hauteurs du Chaqui (Bolivie)!!! Il s’est proposé de nous ramener à Sucre, mon épouse mes deux amis et moi en pleine nuit.
    On ne sait pas ce que sont devenus nos compagnons d’infortune qui voyageaient avec nous dans le bus qui allait de Potosi à Sucre ce soir du mois d’aout 2009. Au mieux, ils ont du bien se geler :-/

    Bonne continuation et merci encore ;-)

    Gabriel et Gabriela.

  5. 5 11 2010
    Gail (19:17:52) :

    Bonjour,

    Ou trouve-t-on le site de Christophe?

    Je l’ai cherche partout sans succes..

    D’avance merci,

    Gail

  6. 2 01 2013
    M (14:47:10) :

    Bonjour Christophe,

    Quel courage en effet !

    D’ici un an env. nous nous installerons à Sucre pour y vivre (nous vivons actuellement en Suisse) et nous nous en réjouissons. Il y a par contre une réponse que je n’ai pas encore réussi à avoir et qui pour moi est vraiment vitale : Y a-t-il à Sucre un ostéopathe-étiopahe-acupuncture-kinésithérapeute ou autre thérapeute manuel et naturel ? Quid des autres thérapies naturelles et complémentaires à Sucre ? Nous n’avons de plus trouvé ni huile essentielle ou ni homéopathie dans les pharmacie ou magasins naturels. Savez-vous où en trouver à Sucre ? C’est vraiment important! Merci d’avance et tout de bon pour votre vie à Sucre.

  7. 13 02 2013
    please click the following webpage (00:24:18) :

    Hola! I’ve been following your web site for a while now and finally got the bravery to go ahead and give you a shout out from Porter Texas! Just wanted to mention keep up the great work!|

  8. 1 06 2013
    TORRICO (03:57:51) :

    Hola, hare un tout en Bolivia (durante 8 dias à partir del 22 de Julio 2013) con un amigo frances quien no habla nada de espagnol, entonces tu empresa hace tours a rrurrenabaque? Y a Sorata?
    Si es el caso, podrias darme los datos de tu empresa para contactarte? O de empresas socias con las que trabajas para hacer tours en rrurrenabaque y sorata? Sobre todo si tienen guias franceces, puesto que mi amigo no habla nada de nada en espagnol…
    Merci à l’avance,
    Tania TORRICO

Laisser un commentaire




Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE