Pierre et Adrenalin (CHILI)

“Créer et réussir par la passion” 

Pierre Jouillé, grand fan de snowboard depuis son enfance est au Chili depuis près de 16 ans. Il a monté avec un associé une société qui va de la création à la distribution de matériel, accessoires et lignes de vêtements autour des sports de glisse (snowboard, skateboard) dans tout le pays. A 39 ans, son entreprise emploie 200 personnes et pèse près de 11 millions d’euros. Créer par passion, ça marche…

  p1120329.jpg

Son parcours

 Ingénieur en informatique à Montpellier, Pierre organise avec son meilleur ami du lycée (Daniel) un voyage de 2 mois pour faire du snowboard sur la cordillère des Andes. Nous sommes en 1991 et autant dire que le Chili et l’Argentine commencent à peine à développer des stations de ski. Sponsorisés par une petite entreprise française, les 2 snowboarders réalisent une étude sur le développement de ce sport dans la région. Dès leur retour, Pierre et Daniel n’ont qu’une idée en tête : repartir au Chili pour y faire quelque chose en rapport avec leur passion. En mars 1992, ils se retrouvent à Santiago, avec chacun 35 000 euros en poche, pour y créer leur 1ersociété : Objectif Lune. Le constat est qu’il n’y a pas, à ce jour, de distributeur de snowboard le long de cette magnifique chaîne de montagne. Les deux premières années sont difficiles car ils distribuent le matériel sans point de vente. Il faut attendre 1994 pour que le projet prenne de l’ampleur. Associé à deux autres fans de snow, le 1erSnowboard shop voit le jour au Chili sous le nom d’Adrenalin. Le magasin vend bien car les vendeurs sont de vrais passionnés. Pour gonfler
le CA, Adrenalin se diversifie et propose de nouveaux produits pour équilibrer les ventes en hiver (snow) et en été (skate). En 1997, on compte 3 magasins à Santiago. Les plus grandes marques du marché font confiance à cette nouvelle enseigne et c’est alors l’explosion. La grande chaîne de magasin « Ripley » propose des espaces à Adrenalin. La marque de Pierre est alors présente dans quinze Ripley. En 2002, Pierre et ses associés se sentent trop dépendants de cette chaîne de magasins. C’est donc dans les « malls » (dont les chiliens sont très friands) qu’ils vont continuer le développement. Coup de chapeau pour ce français qui détient aujourd’hui plus de 50 points de vente au Chili et qui a même, à son plus grand bonheur, créé de toutes pièces deux marques : Adrenalin et Gangsta. 

p1120335.jpg p1120327.jpgp1120330.jpg

Créer au Chili,  facile ou difficile ?

 Selon Pierre, il est très facile de créer une entreprise au Chili : « En 1 mois, avec un avocat, on obtient une société 100% étrangère. » En plus de cette facilité, le Chili est un pays ultra ouvert vers le monde. C’est le pays qui détient le plus d’accords de libre échange : Europe, Etats-Unis, Canada, Chine, … Un réseau bancaire solide et fiable pour un pays aujourd’hui peu corrompu. 

Mais c’est un pays difficile de part la concurrence qui est énorme : « Sur n’importe quel marché, les petits comme les grands, la concurrence est ultra présente, dans tous les secteurs… »  Les chiliens sont adorables mais d’un point de vue professionnel, ils ne reçoivent généralement pas de bonnes formations. L’équivalent du BAC est réalisé sous la forme d’un QCM, c’est pour dire… 

Bilan et conseils

 Après 15 années passées au Chili, Pierre est très satisfait de sa situation. Il ne considère pas son métier comme une charge tellement il est passionné depuis le début par ce qu’il fait. Aujourd´hui, Pierre donne trois conseils à ceux qui souhaiteraient se lançer dans une telle aventure : 

-           Il faut croire en son projet -          être passionné par son projet 

-          foncer !! Quand on est jeune, il n’y a vraiment rien à perdre…

Copyright – Roulez Jeunesse – Juin 2008

9 réponses à “Pierre et Adrenalin (CHILI)”

  1. 14 10 2008
    Berthier (16:23:44) :

    Bonjour Pierre,
    je suis journaliste (émission capital/ M6) et je me penche actuelement sur les français qui ont investi et réussi (!) au Chili et en Argentine. J’aimerais beaucoup entrer en contact avec vous … Je vous laisse mon mail, ce serait vraiment super que vous m’écriviez!
    Constance Berthier
    constance.de-buzonniere@m6.fr

  2. 8 11 2008
    Emira Hemayed (20:52:32) :

    Bonsoir Pierre,
    Je suis une étudiante en finances, j ai un exposé à faire sur un entrepreneur qui a réaliser son rêve d’enfance en lançant son projet. alors j’ai dis tiens! , pourquoi pas vous?! parce que vous avec su faire de votre passion un métier , plus qu’un métier !!! et je vous admire bonne continuation Pierre .
    Emira Hemayed .

  3. 7 12 2008
    Emira Hemayed (13:03:52) :

    sans volonté ni ambition on peut rien faire!!

  4. 8 09 2009
    bret m. (20:11:21) :

    bravo Pierre,personnellement je suis de la deuxième jeunesse,mais je viens très prochainement à SANTIAGO et peut-être aurons nous l’occasion de prendre un pot ensemble et de tailler une bavette ! malgré nos parcours bien différents . salut Pierre et bon vent Maurice.

  5. 21 11 2009
    pardo (12:02:43) :

    le BAC est obtenu en control continu le QCM dont tu parles s’appelle PSU et c’est le concours qu’il faut passer si on veut aller à l’université nottament les universités publiques.

  6. 14 03 2012
    Prodelice (00:07:52) :

    Pour vous accompagner a travers le monde et vous approvisionner en produits français : http://www.prodelice.com

  7. 16 01 2016
    GRESSIER (18:46:04) :

    Bonjour a tous les francais du Chili et bravo a ceux qui ont bosses dur pour accomplir leurs reves.
    Je vais essayer d apporter une pierre avec quelques copains de monter un village Agro-touristique,artisanal,commercialet culturel au Chili dans la zone Pucon
    voici un petit site pour nous trouver http://www.patagoniechilipucon.com nous serons a Pucon a partir de debut mars 2016 pour faire la negociation du campo

    bien cordialement a tous

    jean-pierre GRESSIER

  8. 7 07 2016
    JF (14:09:04) :

    Ola Pierre, naturalmente bravo !
    Recordamos el tiempo donde un cono llamado Pochard de la ISIM te qualificaba de « branleur » !
    JF…

  9. 3 11 2016
    Diamond Buanno (08:37:04) :

    Merci pour les informations utiles sur de réparation de crédit sur cette web -site. Qu’est-ce que I voudrais dire personnes devrait être à abandonner le qu’ils acheter actuellement et payer plus tard. Comme un société nous tendance à répéter pour beaucoup de choses facteurs. Cela comprend voyages, meubles, ainsi que articles nous voudrions. Cependant, vous voudrez séparé votre propre veut de tous les. Pendant que vous êtes améliorer votre cote de crédit faire compromis. Par exemple, vous pouvez vous pouvez éventuellement économiser ou peut visiter trotteuse points de vente au lieu de cher concernant pour obtenir des vêtements.

    http://www.tlpsia.com/comment/html/index.php?page=1&id=331743

Laisser un commentaire




Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE