Pierre-Nicolas et Assembly Technologies Slovakia (SLOVAQUIE)

30/10/07, Pierre-Nicolas Spitz, 28 ans, Bratislava, Slovaquie

Assembly Technologies Slovakia, entreprise en cours de création.

Début de l’activité prévu en janvier 2008.

p1010061rsolutiondelcran.jpg

Originaire de Tours, Pierre-Nicolas a toujours ressenti le besoin de voyager et d’aller à la rencontre de différentes cultures. C’est ainsi qu’il décide de partir travailler en Allemagne pendant un an pour y apprendre la langue après son Bac et une tentative avortée en IUT telecom. De retour en France, Pierre-Nicolas reprend les études et obtient un BTS en informatique. Son envie d’ailleurs le regagne par la suite et il part pour l’Irlande, pays anglophone et qui recrute beaucoup, où il fait ses armes pendant un an chez Xerox. Il revient ensuite en France avec la ferme attention de repartir. En Janvier 2003, il effectue une première tentative d’exil à Budapest par curiosité pour ce pays qui va rentrer dans l’Union Européenne. Cependant, il ne trouve pas immédiatement de travail et doit revenir en France pour renflouer ses finances. Après un an et demi en France et pas mal de galères pour trouver finalement un CDD en informatique, il retente sa chance pour un nouveau pays dans lequel il débarque en Juin 2004 avec sa moto: la Slovaquie. Il s’adapte très facilement à ce pays et trouve un premier emploi dans une société slovaque. Par la suite, la venue de PSA en Slovaquie lui offre l’opportunité de travailler pour Stanley Assembly Technologies, fournisseur principal de matériel de vissage pour l’usine de PSA à Bratislava. C’est ainsi que Pierre-Nicolas travaille à l’implantation des produits de la marque en vue du démarrage du site de production de la marque au lion (décembre 2005). Par la suite, dans un souci de simplifier la procédure dont Pierre-Nicolas faisait l’objet pour son travail (Stanley passe par plusieurs prestataires pour l’employer) mais aussi surtout pour pouvoir développer l’activité avec un rayon d’action accru, Pierre-Nicolas envisage de fonder sa propre société comme prestataire technique et distributeur de la marque pour l’Europe centrale. Ce projet s’inscrit dans son développement personnel et sa volonté de créer un jour sa propre affaire. Il se rend donc en France pour convaincre son employeur de l’intérêt que représente son projet, et ayant reçu l’aval de celui-ci, il entame facilement et rapidement les démarches pour créer son entreprise, en utilisant notamment les nombreux contacts qu’il s’est constitué depuis son arrivée dans le pays. L’activité de sa société Assembly Technologies Slovakia devrait voir le jour en janvier 2008. En plus de la mission assurée dans l’usine PSA, Pierre-Nicolas a pour objectif à court terme de démarcher d’autres clients pour étendre son expertise ainsi que la technologie Stanley à d’autres pays d’Europe Centrale. Gageons que cette première expérience entrepreneuriale rencontre tout le succès qu’elle mérite !

p1010055rsolutiondelcran.jpgp1010053rsolutiondelcran.jpgp1010052rsolutiondelcran.jpg 

Ses relations avec la Slovaquie.

Pierre-Nicolas apprécie énormément Bratislava parce c’est une capitale européenne qui vit au rythme d’une ville de province en France. D’autre part, il estime que les projets professionnels peuvent se réaliser plus rapidement dans ce pays qu’en France. Selon lui, la Slovaquie reste un pays propice aux investissements étrangers, même si le meilleur moment pour le faire était déjà il y a quelques années.

Et la France ?

Il retourne régulièrement en France pour des raisons familiales ou pour le travail. Ce qui lui manque le plus de son pays natal ? La gastronomie, évidemment…et un peu aussi la qualité de l’asphalte français, très important pour un motard…En revanche, le côté effervescent des villes et l’aspect ultra stressé des gens ne lui manquent guère. Sa vision de la France ? Il considère qu’il existe beaucoup de barrières administratives et financières pour la création d’entreprise, et cela génère des difficultés au niveau de l’emploi.

Un bon entrepreneur ?

C’est, d’après Pierre-Nicolas, savoir se débrouiller, et surtout savoir développer son activité petit à petit tout en ne brûlant pas les étapes.

Ses conseils :

Il ne faut pas hésiter à se lancer, mais tout en établissant des fondations stables et solides pour pouvoir pérenniser sa société. Et tout comme on l’a aidé lorsqu’il est arrivé il y a 3 ans et demis en Slovaquie, il est tout a fait disposé à donner un coup de main à quelqu’un qui souhaiterait créer aussi un jour sa société dans ce beau pays !

Et la protection sociale dans tout ça ?

Etant encore sous contrat VIE pour le moment, Pierre-Nicolas n’a pas de besoin particulier dans ce domaine. Une fois qu’il sera chef d’entreprise, il pense, même si sa réflexion n’est pas encore définitive, adhérer directement au régime slovaque.

p1010060rsolutiondelcran.jpg

Image de prévisualisation YouTube

© Copyright Association Roulez Jeunesse – 2007 / 2008

2 réponses à “Pierre-Nicolas et Assembly Technologies Slovakia (SLOVAQUIE)”

  1. 11 04 2008
    camere (15:20:50) :

    bonjour moi c est cemere je suis un camerounai de la ville de douala je travail dans une societe informatique je suis tres seduit par votres site et votre hystoire en slovaquie je votre bien correspontre avec vous et peut etre y visite un jour

  2. 11 05 2008
    bataille (11:02:15) :

    bonjour pierre nicolas.

    je travaille actuellement chez PSA Trnava en mission depuis aout 2007.
    je loge à trnava et je désirerais créer ma société dans ce pays en plein développement.
    je voudrais pouvoir me renseigner sur les documents administratifs et le financement.
    je désirerais vous rencontrer pour en savoir plus sur la création d’entreprise.
    je vous laisse mon N° de téléphone slovaque 0915099582.
    je suis moi méme motard.
    à bientôt .

Laisser un commentaire




Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE