Sebastien et Frogs in New Zealand (NOUVELLE ZELANDE)

  »Une grenouille à l´assaut des Kiwis »

Sébastien Michel, 36 ans, a créé une belle entreprise dans le monde du voyage. Connue par toute la communauté française en Nouvelle Zélande, « Frogs in NZ » représente un CA de 2,7 millions de dollars NZ (environ 1,4 millions d euros) et emploie 8 français à Auckland.

p1120302.jpg 

Son parcours 

Sans trop savoir vers quel métier s’orienter, Sébastien termine un DESS de marketing à
la Sorbonne en 1995. Il enchaîne par 10 mois de service militaire avant d’entrer dans la vie active. Il travaille pendant 4 ans dans divers domaines et pour tout avouer, ne se sent pas heureux en France. Pas loin de “toucher le fond”, Sébastien voyage 3 semaines en Nouvelle-Zélande. Emballé par le pays, il mettra 6 mois à y retourner. Il faut démissionner, rendre l’appartement, vendre la voiture et déménager de notre bonne vieille terre pour se sentir libéré. Avant de partir, Sébastien veut raconter le merveilleux voyage qu’il entreprend et partager son expatriation en NZ sur la toile. Nous sommes en 2001 et Sébastien a là une très belle idée. Il devance les grandes entreprises de l’Internet en créant son propre blog avant l’heure. Très vite, les internautes ayant un projet similaire prennent d’assaut le site pour y poser des questions en tout genre. Pour faire face à ce flot de réactions, Sébastien y intègre en forum qui fera le succès du site.

A son arrivée, Sébastien cherche à faire quelque chose d’utile et, déçu par sa vie de salarié en France, s’oriente vers la création d’entreprise, une tradition familiale. Constatant qu’il y a très peu de guides francophones de qualité sur le pays des kiwis, Sébastien et son associée Carole Zink se lancent dans la création d’un premier guide pour la région d’Auckland. Rapidement ils poursuivent avec la réalisation de deux autres guides, sur les deux îles. Le travail est énorme. En bons “backpackers” (routards) pendant 6 mois sur chaque guide, ils repèrent les coins sympas, les meilleurs plans pour se loger, manger ou randonnée…. Les guides sont peu rentables mais ils vont être la source de leur connaissance étendue sur la destination. En 2004, il montent “Frogs Voyages”, une agence de voyage spécialisée dans l’organisation de séjours en NZ pour les francophones. Grâce a leurs propres guides, leur site web et leur agence, Frogs in NZ est la référence ‘number one’ d’information sur la destination. “La connaissance approfondie du pays est le principal avantage de notre agence par rapport à celles qu’on peut trouver dans les pays francophones. En plus, on est sur place en cas de problème…” nous explique Sébastien. 

 Aujourd’hui, sa société compte 8 employés français, progresse de 30 à 40% chaque année et représente un CA de 2,7 millions de dollars NZ.

p1120291.jpgp1120288.jpgp1120303.jpg

Les plus et les moins dans le fait d’être entrepreneur. 

“Pouvoir toucher à tout et avoir une vraie liberté d’action sont des sensations extras au boulot”. Sébastien est très heureux de pouvoir choisir les personnes avec qui il travaille tous les jours. C’est une chose impossible lorsqu’on est salarié…

 “Ce qui est le plus dur à maîtriser dans cette fonction multi-tâches, c’est la gestion des  relations humaines – attentes, frustations, besoins – et c’est ce qui est le plus important !” 
La Nouvelle Zélande 

Avec un taux de chômage a 3,6%, la Nouvelle Zélande est une terre d’opportunités. “Il y a pleins de postes à pourvoir dans de nombreux domaines comme la gastronomie, l’informatique, le bâtiment, etc.” Le principal problème réside dans l’obtention d’un visa de longue durée. C’est le seul bouclier qui permet à ce pays sous peuplé d’empêcher une invasion asiatique notamment… Un dernier message ? 

Pour entreprendre, Sébastien résume les qualités clés de la réussite : - Etre multi-tâches et bon gestionnaire de projets - Avoir la flamme intérieure, la passion et ne pas avoir peur de la communiquer  - Ecouter son intuition, son for intérieur Le bilan de Sébastien dans sa vie d’entrepreneur est extrêmement positif :”j’ai retrouvé la joie de vivre. J’ai construis une entreprise saine avec une équipe de passionnés et nous avons une excellente image !” 

Beau parcours, non ?

© Roulez Jeunesse juin 2008

6 réponses à “Sebastien et Frogs in New Zealand (NOUVELLE ZELANDE)”

  1. 23 01 2009
    lepetit (14:55:47) :

    Cher Sébastien,

    Décidement je ne fais que tomber sur des articles vous concernant, ce n’est pas une critique au contraire, c’est un compliment.
    Je vous ai trouvé à la bibliotheque du Lamentin en Martinique dans le livre changer de vie,….je vis en Martinique depuis 9 ans originaire de Normandie, je serais parmis vous en avril 2009, je viens explorer et pourquoi pas y monter des projets.

    Mon domaine actuel est la parfumerie de luxe, de plus on vient de me donner des contacts responsable duty free NZ et australie à auckland.

    De plus parlant plusieurs langue dont l’anglais, l’espagnol, un peu l’italien, je pense retrouver là bas une belle communauté de partage .

    Il serait peut être interessant de nous rencontrer, j’aurais besoin de plus d’information concernant la nz .

    cordialement Fabienne

  2. 31 03 2009
    touzet sonia (07:09:21) :

    Cher sébastien,
    J’ai rencontré en Nouvelle Calédonie un jeune homme nommé Gautier qui habite en NZ. Celui-ci m’a dit de vous contacter car vous pourriez peut être me donner un coup de main. Voilà, j’ai une école de voile en Calédonie (plna&ches à voile, catamaran (hobie cat) et kayaks) et je souhaiterai venir avec mon école en NZ.
    Est-ce possible de créer son entreprise la bas et si oui quelles sont les démarches à suivre.
    Merci par avance
    Sonia

  3. 14 04 2009
    Parladé (03:35:52) :

    Bonjour, je suis francais j’ai 42 ans et je vis a Auckland depuis deux mois , ma partner est moitié francaise et kiwi , je prends des cours d’anglais et je souhaite trouver rapidement un job , en France j’étais commercial dans l’electronique de navigation mais je suis prêt a accepter un autre job car j’ai vraiment besoin de retravailler , si quelqu’un peu m’aider. mon seul problème ,c’est que je ne suis pas encore au top en Anglais.Voilà merci d’avance
    Jacques

  4. 28 03 2010
    gladys (16:52:39) :

    Bonjour sébastien,

    J’ai lu ton article en cherchant des informations pour m’installer en Nouvellle Zélande; créatrice; animatrice spécialisée; j’aime les grands espaces, et les nouveaux défis, et souhaite m’y implanter
    mais pas facile en effet d’obtenir le visa longue durée

    j’aimerais bien rentrer en contact avec toi
    gladys

  5. 16 04 2012
    gioia (16:40:17) :

    Bonjour,
    Je suis maman d’une fille de 21 ans qui dans le cadre de ses études, vient de se dégoter un stage à Auckland.Nous avons souvent voyager et emmener nos enfants depuis qu’ils sont tous petits.Le problème est que maintenant, ils n’ont qu’un rêve: partir, voyager, s’expatrier…. Je ne me réjouis pas de la laisser partir si loin mais je me soigne en essayant de faire en sorte que son aventure se passe bien. C’est la raison pour laquelle je suis allée acheter votre guide qui m’a paru bien sympathique mais je voudrais savoir s’il y a des plans pas trop onéreux pour pouvoir se loger sur Aukland pour une durée de deux mois et demi. Dans l’espoir d’avoir une petite aide de votre part, je vous remercie de l’attention que vous voudrez bien porter à ce petit mail.
    Virginie Gioïa

  6. 3 04 2015
    Kiwipal (14:12:22) :

    Est-ce que les guides se vendent encore ?

Laisser un commentaire




Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE