Thierry et The Bamboo Factory (VIETNAM)

Une création écolo…

 

Agé de 37 ans, Thierry gère aujourd’hui deux sociétés dans le bois. Directeur de The Lacquer Factory et fondateur/directeur de The Bamboo Factory, il dirige près de 400 employés au Vietnam. En 4 ans, ses deux entreprises représentent un Chiffre d’Affaire de près de 5 millions de dollars. Découvrez le parcours passionnant de Thierry et ses clefs de succès ci-dessous.

p1060364.jpg

Son parcours

Moitié tunisien moitié parisien, Thierry est diplômé en 93 de la fameuse école de commerce parisienne : HEC. Appelé par l’état français, il réalise son service militaire en Afrique du Sud. Thierry a le goût pour les initiatives : après avoir participé dans la construction d’une école au Mali, il part rendre visite à un très bon ami à Hanoi. Se découvrant une passion pour l’Asie, il décide de donner de son temps pour créer une école pour sourd et muet au Vietnam. Thierry ne chôme pas. Partant du constat qu’on trouve du bois de qualité sur place mais que le design de qualité n’existe pas encore, il décide de monter sa première société avec son fidèle ami (capital de départ : 40 000 francs). Seulement, la crise de 1997 met un terme à cette petite entreprise. Thierry ne se lamente pas et rentre en France pour travailler chez Adecco en tant que manager pendant 2 ans. Sa première expérience lui a beaucoup apporté et il sait que ça ne sera pas la dernière. Fin 99, Eric Merlin (propriétaire d’Apple Tree et investisseur renommé au Vietnam) contacte Thierry pour manager une entreprise, The Lacquer Factory, au Vietnam. A capital 100% étranger, Thierry dispose alors d’une large marge de manœuvre. Le principe est simple : appliquer la laque traditionnelle vietnamienne sur des objets design à l’occidentale. Pour cette société, Thierry rencontre les acheteurs du grand groupe suédois Ikea. Ils veulent proposer dans leurs magasins du parquet en bamboo. Après réflexion, il relève le défi. En 12 mois, Thierry recrute, trouve des partenaires, empreinte aux banques et créer sa propre usine de 13 000 m² qui compte 200 employés. Afin de ne pas tomber dans le piège du « 1 produit pour un client unique », Thierry diversifie son activité fin 2006 pour élargir son panel de client. Il propose ainsi des produits pour le grand public ainsi que des matières premières pour les constructeurs. Le bamboo, étant une plante et non pas un arbre, présente des atouts considérables. En plus de son aspect écologique, le bamboo grandit vite (près de 12 mètres en 3 ans) et pousse partout. Thierry s’en sert dans sa stratégie marketing : « Avec Bamboo Company, pas de déforestation ». Il ne reste plus qu’à Thierry d’obtenir ses propres terres pour y cultiver son propre bamboo et ainsi se développer davantage.

p1060367.jpgp1060357.jpg

Pourquoi entreprendre ?

On l’a compris, Thierry a ça dans le sang. Depuis toujours, il a fait des associations, participé à des projets humanitaires et aujourd’hui créé une société écologique qui marche… Son 1er échec lui a permis d’acquérir une lucidité qui lui a beaucoup servi pour la suite. « Cette création d’entreprise est une succession de facteurs… » Aujourd’hui, Thierry ne regrette rien. Il estime apprendre 10 fois plus vite en ayant créé qu’en restant dans une grosse entreprise. Il apprécie sa liberté totale et parviens même à gérer parfaitement vie privée et vie professionnelle.

Entreprendre au Vietnam ?

Le Vietnam apparaît pour tous les touristes comme un pays de rêve : il fait beau, les paysages sont magnifiques, les locaux sont souriants, les femmes sont jolies, la croissance est à deux chiffres et la vie ne coûte pas cher. Le Vietnam parait ne présenter que des avantages…Cependant, Thierry avoue volontiers que c’est un pays fatiguant, stressant, en perpétuel mouvement, en plein boom et donc en pleine spéculation. L’éducation est un point noir du Vietnam et c’est pour cela que le plus usant reste la formation des vietnamiens… « Il faut sans cesse se répéter… De temps à autres, ils manquent un peu de bon sens… »

Pour Thierry, la clef de réussite au Vietnam est de trouver la bonne main d’œuvre, de la former et de réussir à la garder.

p1060356.jpgp1060352.jpgp1060349.jpg

Le Bilan ?

Selon Thierry, les trois qualités pour entreprendre au Vietnam sont :

- d’avoir du temps et de l’énergie

- d’être lucide et de savoir s’adapter

- s’avoir s’entourer…

Thierry ne regrette rien de son parcours. Il a vécu 15 années très riches. Il a l’impression d’avoir progressé plus vite que s’il était resté en France. Il est fier d’être parvenu à créer quelque chose dans un environnement différent. Même si Thierry ne pensait pas que cette expérience serait si dure et si fatiguante, il conseille aux jeunes :

« Venez ! Lancez vous ! Allez voir ! N’essayez pas si vous n’êtes pas sûr de vous… Mais faites le, même si tu te plantes, tu apprends tellement… »

Image de prévisualisation YouTube

©Roulez Jeunesse, Avril 2008

22 réponses à “Thierry et The Bamboo Factory (VIETNAM)”

1 2
  1. 6 08 2008
    DEROME Philippe (18:36:22) :

    J’ai été trés intéressé par la lecure de votre parcours professionnel et je vous félicite. Certes, mon age (1932) ne me permet plus de penser à une telle expérience, mais je la souhaite pour mes petits enfants.
    Dont l’un a fait dernièrement un stage passionnant dans votre entreprise, comme designer.
    Je vous souhaite un bon développement et réussite dans la poursuite de vos activités
    Bien sur, le fait de travailler sur des produits de plantation , telque le bambou est une « accroche » qui ne peut que nous rassurer sur la protection nécessaire de notre planéte
    Meilleurs sentiments PH D

  2. 3 11 2008
    Rousseleau Monique (14:10:29) :

    Bravo Thierry, je t’ai vu hier soir sur Capital. En voyant la présentation du sujet je savais que ce serait toi que je verrais en patron de Bamboo Factory. J’ai toujours su que tu avais un « énorme » potentiel.

    J’ai aujourd’hui quitter la structure où l’on s’est connu et créer mon job.

    Bonne suite.

    Bises
    Monique

  3. 7 11 2008
    SURGET (16:31:47) :

    Bonjour,
    Je vends du parquet bambou Chinois depuis 10 ans.
    Pouvez-vous me contacter afin de discuter de vos produits parquet?
    Dans l’attente, félicitations pour votre réussite.

    Mme SURGET

  4. 24 11 2008
    Preira (22:20:13) :

    Bonjour,

    Je suis une africaine, vivant en France, lors du reportage sur M6, j’ai cru comprendre que vous aviez quelques difficultés pour vous fournir en bambou.

    Dans mon pays d’origine, nous disposons de grosses quantités de bambou.

    Je souhaiterais donc savoir si vous souhaitez vous approvisionné ailleurs qu’en Asie.

    Si c’est le cas, merci de me le faire savoir.

    Bravo encore pour votre réussite.

    Cordialement

  5. 21 12 2008
    LE BOURHIS JOELLE (18:10:21) :

    Thierry ,
    Je voulais m’assurer que vous ayez pris connaissance de mon message
    du19/12/08 .
    Si vous avez l’amabilité de me donner vos coordonnées et de me dire
    dans quelle tranche horaire il est préférable de vous joindre , sachant
    que nous avons 11 heures de décalage ( il est midi en Guadeloupe ) ,
    je pourrai alors communiquer en direct avec vous .

    Bonne fin de weekend .
    Joëlle

  6. 5 02 2009
    MR Rodrigue GREGO (12:17:53) :

    Message à l’attention de Tierry,

    Thierry je sollicite un rendez vous avec vous le 13/14 ou 15 février 09.
    Je serai a HANOI le 12 février retour à Paris le 17 février.

    J’aimerai vous proposer un travail sur la métalisation du bambou….pour celà il me faut donc vous rencontez.

    j’envisage de venir m’installer au vietnam dés juillet 09.
    Seul rendez vous important autre que le votre, au lycée A. YERSIN à Hanoi le lundi 16 février à 9 h avec le Proviseur car j’ai deux fils a inscrire pour septembre au lycée français d’Hanoi.

    ci joint mes coordonnées: RODRIGUE GREGO,9 cité des trois bornes 75011 PARIS – TEL (0033) 01 56 98 05 31 ou (0033) 06 18 34 24 79 mails rodrigue.grego@wanadoo.fr mon site gregoconcept.com

    merci de me répondre le plus rapidement possible car je parts le 6 février sur Ho chi Minh et le 12 février je serai sur Hanoi.

    Thierry, merci de me communiquer votre téléphone ainsi que votre adresse, j’espére réellement qu’on pourra ce rencontrer

    Salutation
    RODRIGUE

  7. 28 02 2009
    mutuelles (18:46:16) :

    ouaou quelle parcour , en cas bravo

  8. 10 05 2009
    PERCHE LAURENCE (09:01:05) :

    nous avons vecu nous aussi au vietnam HCM durant 1ans pour monter les premier BIG C en 2002 et depuis nous sommes sur lyon.
    Notre desir le plus cher est d’y retourner, car nous avons absolument tout aimé, ici nous avons une entreprise de 30 salariés, notre projet est de retourner au VN, avec un capital pour un futur projet.
    mais s’est vrai que le projet n’est pas encore defini, nous avons quand meme bcp de contact, mais on ose pas vraiment demander dans quoi il faudrai investir ou reprendre une entreprise.
    merci si possible de nous conseiller laurence perche 06 33 75 08 45

  9. 19 08 2009
    renk (13:50:18) :

    Bonjour Thierry,
    Je sais que vous êtes très sollicité mais j’essaye quand même de vous envoyer cet appel !
    J’ai un projet qui me tiens à coeur réaliser une collection en bambou laqué. Des français sont partis avec mes croquis pour faire fabriquer les PROTOS dans les petits villages autour d’ Hannoi mais ils viennent de m’annoncer qu’ils ne pouvaient donner suite. Je renonce à oublier ce projet.Je voudrais quelques pièces pour le salon PREMIERE CLASSE à Paris en octobre prochain. Pourriez vous M’AIDER ?
    Je vous en remercie sincèrement … d’avance.
    Bien à vous.
    Catherine RENK

  10. 12 12 2009
    gouillaud (07:12:43) :

    bonjour
    je desire acheter pour amener en france un contenair de 12 metre de bambou traites et secs les bambous doivent faires
    3m80 de long et etre de diametres 20 a peu pres
    galouso06@live.fr
    merci de me dire ou m adresser
    ou faire offre
    merci philippe

  11. 21 12 2009
    mutuelles (17:17:56) :

    bravo thierry , et bonne continuation

  12. 20 01 2010
    mutuelles (12:10:59) :

    merci et bonne anneee

  13. 10 03 2010
    leah (14:35:23) :

    vraiment super experience

  14. 25 07 2010
    Bellanger (05:35:12) :

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d’assiettes, petites et moyennes, et de grands plats ronds légèrement incurvés en bambou naturel, je veux dire non laqué. je m’en sers pour mes créations en mosaïque et j’aimerais savoir où ou à qui m’adresser pour en obtenir.
    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à cet email.
    Cordialement.
    J. Bellanger

  15. 14 10 2010
    jean-christophe michon (04:02:13) :

    bonjour thierry
    Je vis en nouvelle-caledonie et ici le bambou ne manque pas , je cherche a developper un secteur dans la construction de bungalows en bambou . Vos qualités de bambous et les competences pour les travailler m’interessent ,il y a vraiment quelque- chose a faire ,c’est un pays en voie de devellopement parce qu’un secteur minier ds le nickel qui explose ,je ne suis pas pour mais pas le choix!!
    vous pouvez me contacter sur mon mail et nous pourrions nous entretenir par skype : crismichon@live.fr
    A tres bientot j’éspère
    jcM

1 2

Laisser un commentaire




Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE