Thierry et Thierry B Gallery (AUSTRALIE)

Artiste la nuit, businessman le jour.

p1110541rsolutiondelcran1.jpg

Récit de notre rencontre avec Thierry B, ex-serveur, maintenant artiste peintre installé à Melbourne depuis 25 ans.

Son parcours.
Thierry n’a jamais été trés doué pour le système éducatif français. Il n’aimait pas l’école, et c’est donc très tôt qu’il intègre la vie professionnelle en tant que serveur dans des grands restaurants de la région lyonnaise dont il est originaire. Cependant, des mésententes avec ses patrons l’incitent à changer d’air…Il postule notamment sur minitel (nous sommes en 1983…) à une offre de serveur pour l’Australie, pays totalement inconnu pour lui à l’époque. A son grand étonnement, sa candidature est retenue et il part 3 mois plus tard pour Melbourne, il n’a que 18 ans. Les débuts sont très difficiles, Thierry ne se plaît pas du tout, et c’est une histoire de malle qui n’arrive pas qui l’oblige à prolonger son séjour dans ce nouveau pays…
Cependant, petit à petit, Thierry fait son trou dans son nouvel environnement. Au bout de 9 mois, son billet de retour d’avion arrivant à expiration, il retourne en France pour quelques semaines…Et c’est à ce moment précis qu’il se rend compte de la chance qu’il a de vivre en Australie, et, à la surprise générale de ses proches, il décide de retourner sur son île-continent, estimant avoir beaucoup plus de potentiel d’épanouissement la bas.

 

p1110548rsolutiondelcran1.jpg p1110550rsolutiondelcran1.jpg

Un artiste en devenir.
C’est un séjour à l’hôpital qui lui permet de découvrir ses talents d’artiste. Par le biais de collages, il réalise quelques oeuvres qui ravissent ses heureux destinataires. En plus de son travail de serveur qu’il reprend dans des bistrots de Melbourne, il consacre de plus en plus de temps à sa passion naissante.Il profite de son métier très relationnel pour échanger des cartes de visite et présenter ses nouvelles créations. Petit à petit, il sent que son hobby prend de l’ampleur et décide de passer à la vitesse supérieure en louant un local et en exposant. Malgré deux tentatives infructueuses, la troisième est la bonne et il abandonne définitivement son métier dans la restauration pour se dédier exclusivement à son nouveau métier. Il se lance par la suite dans la représentation d’autres artistes, « pour dépanner surtout » nous avoue-t-il. Malin, il en profite pour faire connaître ses oeuvres en les offrant à ses clients lors des ventes…Sa stratégie paie puisqu’aujourd’hui Thierry gagne bien sa vie, possède une excellente réputation dans le milieu de l’art à Melbourne, et en plus de ses créations il est le distributeur d’autres grands artistes comme Michel Canetti, Laurent Filippini ou Steve Rosendale. Mais Thierry ne veut pas s’arrêter là, il rêve de renommée internationale, et c’est pourquoi son nouveau défi est de s’attaquer aux foires internationales pour présenter ses créations…Attention, un serveur peut cacher un talentueux artiste !

p1110530rsolutiondelcran1.jpgp1110531rsolutiondelcran1.jpg

 

 

Vie d’un artiste de nuit, businessman de jour.

Thierry a une hygiène de vie très stricte. Ce n’est que vers 11h qu’il débute sa journée en endossant son costume de businessman. Au programme : toute la gestion quotidienne de sa galerie, des livraisons, du service après vente, de la prospection, préparation des foires,…Il termine sa journée vers 17h, s’accorde quelques moments de détente, avant de se plonger dans une méditation qui peut durer plusieurs heures, pour enfin débuter sa deuxième vie, celle d’artiste en production, jusque très tard dans la nuit.
Thierry adore voyager, et sa philosophie de la vie s’inspire beaucoup du boudhisme qu’il reprend dans ses créations, ainsi que les notions de discipline et d’espace.Il se considère comme un « caméléon », et s’adapte très facilement aux personnes qu’il rencontre (« il faut jouer le jeu » nous confie-t-il). Certaines personnes charismatiques comme Oprah Winfrey (« Ce qu’on veut dans la vie, il faut d’abord le donner ») et Anthony Robbins l’influencent beaucoup dans sa vie.
Il adore son nouveau pays, la terre du « No worries », de la « liberté, de la tolérance, des espaces et du multiculturalisme » et regrette le côté négatif et déprimé de la France.

Bilan et conseils.
Très positif selon Thierry. « J’adore ma vie » explique-t-il. Sa réussite dont il est le plus fière réside dans sa découverte de « lui-même », dans son épanouissement dans sa double vie d’artiste-businessman. Selon lui, il faut pour réussir dans « ce pays neuf sous peuplé plein d’opportunités »:
-croire en soi même ["le monde est la reflection de vos croyances"]

-avoir de la persévérance

-garder une éthique vis à vis de soi même et des autres.

Il encourage tout le monde à entreprendre ["le monde est riche et abondant";"don't give up your dream!"] et est même dispo pour donner un coup de main à ceux qui voudraient se jeter dans le grand bain de la création d’entreprise à Melbourne.
A bon entendeur…

p1110553rsolutiondelcran2.jpg
Copyright Roulez Jeunesse mai 2008.

6 réponses à “Thierry et Thierry B Gallery (AUSTRALIE)”

  1. 14 09 2008
    Justin (20:31:13) :

    Les gars!
    J’espere que l’Amerique du Sud se passe bien…. vous etes dans la derniere ligne droite, profitez au max!

    J’irai dire bonjour a « Thierry » la prochaine fois que je vais a Melbourne…

    la bise

  2. 29 07 2009
    Photo Scarf (13:25:11) :

    You’re lucky bastard!

  3. 16 11 2014
    doudoune moncler femme (09:21:04) :

    Finalement presque premier degr茅 ! Dans la couleur fluo, il y a un c么t茅 manifeste.
    doudoune moncler femme http://www.accueilalamaison.fr/pdf/moncler-109.asp

  4. 20 11 2014
    nike tn requin pas cher (19:12:56) :

    Tir茅 par le maillot, il s’est ainsi retrouv茅 avec le maillot sur la t锚te.
    nike tn requin pas cher http://www.andheo.fr/fr/tn-nike-158.php

  5. 24 11 2014
    ralph lauren usa (13:43:03) :

    Il faut aussi consid茅rer l’茅volution de votre morphologie au fur et 脿 mesure que vous avancez en 芒ge聽: il s’agira de prendre soin de son corps, et de retoucher vos vestes et pantalons au niveau cintrage et de l’entre-jambe.
    ralph lauren usa http://www.s6-intranet-pro.com/img/polo-lacoste-homme-71.asp

  6. 25 11 2014
    nike air max 1 liberty (18:08:26) :

    Fermeture, pause, phase de recherche, les boutiques de Paris, Lyon et Belgique sont fermées pour mieux revenir nous l’espérons très vite.
    nike air max 1 liberty http://www.sabots-levacher.com/pdf/air-max-one-noir-48.asp

Laisser un commentaire




Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE