Bernard et La Comédie (BOLIVIE)

Rencontre avec Bernard, créateur du restaurant La Comédie à la Paz, le 22 août 2008

Le restaurant français le plus haut du monde !

C’est dans le quartier de Sopocachi de La Paz, que nous avons été reçus chaleureusement par Bernard dans son restaurant français La Comédie.

Prénom : Bernard Nom : Âge : 45 ans

Entreprise : La Comédie Secteur : Restauration

Nombre d’employés : 17

Date de création : 18 mai 2003


p1110853.jpg

Un chef Baroudeur

Originaire du département des Alpes de Hautes Provence, Bernard n’aura pas profité longtemps de son titre honorifique de “plus jeune employé de caisses régionales”. En effet, entré à 19 ans au Crédit Agricole suite à un BEP Comptable, Bernard décidera de s’envoler pour d’autres contrés à tout juste 21 ans, le 9 août 1984 se souvient-il. Baroudeur et backpacker, Bernard découvre les métiers de la restauration en voyageant dans divers pays européens : Espagne, Italie, Allemagne, Belgique… 9 années à parcourir le monde afin de s’imprégner pleinement du secteur de la restauration en passant par les cuisines, le bar ou le service à table. En 1993, Bernard se lance enfin et file vers Madagascar pour ouvrir avec un associé, le restaurant La Boussole. Il restera 8 années à la tête du restaurant et aura l’occasion de voyager sur tout le continent africain. Cependant, une certaine lassitude semble s’installer sur l’île, et Bernard décide de partir à la conquête d’un nouveau continent. La présence d’anciens amis présents en Bolivie facilitera son choix et c’est donc le 5 novembre 2001 que notre chef français posera pour la première fois les pieds à La Paz.

p1110861.jpgp1110855.jpgp1110854.jpg

Préparation d’une ouverture

C’est d’abord dans la ville de Santa Cruz que Bernard décide de s’installer. Mais une simple étude et une comparaison avec la capitale finira par le persuader : La Paz reste une ville plus cosmopolite et typiquement bolivienne. Il faudra alors 2 années pour trouver un local puis le retaper avant de pouvoir fêter l’ouverture du restaurant le 10 juillet 2003. Le local, ancienne boîte de nuit, a permis la mise en place de deux étages pour la restauration ainsi que la construction de 4 appart’hôtel dans les étages.

La Comédie

Avec un besoin considérable dans le domaine de la restauration en Bolivie, Bernard avoue que les débuts en tant que chef français n’ont pas été si terrible. Le restaurant est vite devenu une véritable institution à La Paz et attire tous les types de clients. On retrouve alors côte à côte des backpackers, des expatriés ou des politiciens boliviens qui viennent “casser la croûte” sans faire de comédie… 5 ans après son inauguration, La Comédie compte 17 employés tous boliviens que Bernard a formé lui-même. Il est souvent difficile de garder ses employés mais Bernard vit au rythme du secteur de la restauration où les postes sont en perpétuel mouvement.

 

p1110863.jpgp1110862.jpg

La vie d’entrepreneur en Bolivie

Pas facile de séparer la vie privée et la vie professionnelle lorsque l’on s’occupe soi-même de l’ouverture et de la fermeture des portes de son établissement. Bernard en fait les frais mais accepte totalement son implication au sein de son restaurant. La vie privée en prend un sacré coup mais il reste une place pour se distraire, la nuit, après la fermeture du magasin. Le restaurant est ouvert toute l’année sauf une vingtaine de jours par an pour congé annuel. Cependant, la vie d’entrepreneur en Bolivie présente de nombreux avantages. Un qualité de vie incroyable associée à de restrictions moindres par rapport aux pays occidentaux permet à Bernard de vivre comme il dit “la cool attitude”. La Bolivie est un pays calme où il existe de nombreuses opportunités notamment dans le tourisme où tout est à faire ! Bernard sent un grand potentiel pour le pays mais qui se développera petit à petit. L’économie parallèle et la corruption ne favorise pas, pour l’instant, un développement rapide de la Bolivie. Un retour en France n’est donc pas envisageable mais Bernard se verrait bien d’ici une dizaine d’années s’installer en Colombie pour se lancer dans l’hôtellerie et avoir plus de temps pour profiter des plaisirs de la vie.

Et la France dans tout ça ?

Bernard n’est pas retourné en France depuis 7 ans. Il suit pourtant l’actualité très régulièrement et garde de nombreux liens avec la famille et les amis restés dans l’hexagone. Fier d’être français, Bernard est l’ambassadeur de la gastronomie française en Bolivie. Pour lui la France ne manque de rien et s´il rencontre un français un peu trop râleur, il lui proposera sûrement de venir faire un petit tour en Bolivie pour voir la différence…

Bilan et conseils

Bernard est très satisfait de son parcours et souhaite encore travailler une bonne dizaine d’années avant de pouvoir profiter d’une retraite méritée. Sa plus grande satisfaction reste le nombre de personne qu’il aura formé seul, à qui il aura véritablement appris un métier. Si vous souhaitez vous lançer dans la restauration, suivez les conseils de Bernard : “Servez vous de la bonne formation que l’on reçoit en France pour oser vous lançer à l’étranger “ ! Et souvenez-vous, en Bolivie, il reste tout à faire…

Copyright – Roulez Jeunesse – Août 2008

 

5 réponses à “Bernard et La Comédie (BOLIVIE)”

  1. 16 09 2008
    Adrien (22:41:15) :

    vraiment génial l’article sur toi tonton !! :)

  2. 16 10 2008
    moi meme bernard (17:42:29) :

    Merci pour l article sympa
    je m excuse pour le retard 2 rectificatif si vous voulez
    - ouverture du restaurant le 18/05/2003 le jour de mes 40 ans
    et non le 10/07/2003
    - je ne suis pas retourner en France depuis 7 ans et non 5 ans
    A part sa merci
    et bonne continuation
    bernardo.

  3. 31 10 2008
    bernardo (20:48:30) :

    Salut c est encore moi

    Je suis desole mais j ai eu plusieur reflexion sur mon chiffre d affaire……….c est personnel et genant.

    vous serait il possible de le diviser par 2 ou le suprimer svp

    desole

    Merci
    Bernardo.

  4. 26 11 2008
    Céline (14:29:09) :

    Ce restaurant a été ma cantine pendant les 3 mois que j’ai passé à La Paz… Je me souviens notamment de la finale de la coupe du Monde et des bons petits plats réconfortants après la défaite…
    Vraiment génial!

  5. 12 08 2010
    Raphaël (12:20:08) :

    Bonjour, j’ai 30 ans je m’appel raphaël
    un amis à moi qui travail à la Paz (Manu) m’a dit qu’il y avait une place chez vous pour un cuisinier, je suis très très très intéressé !
    au cas où voici mon mail : rastaraph@hotmail.fr

Laisser un commentaire




Quelques jours à Nara |
quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la carotte Egyptienne a un ...
| Canada Life
| MERVEILLE DU MONDE